Assemblée populaire contre le racisme

#JusticepourTheo

 

Appel à une assemblée populaire Place de la République Dimanche 12 février 17h 

L'agression et le viol de Théo, 22 ans, le jeudi 2 février a choqué et révulsé de nombreuses personnes en France et ailleurs. Les agressions, les violences et les humiliations que les forces de l'ordre infligent quotidiennement aux populations issues des anciennes colonies françaises ne peuvent perdurer. Ces pratiques héritées des heures les plus sombres de notre passé colonial doivent disparaître. Leur condamnation ne saurait suffire.  

 

Nous, acteurs/actrices de l'Assemblée de Coordination de Nuit Debout Paris République ne sommes pas dupes des discours que nous servent les politiciens et leurs troupes en campagne. L'élection d'un nouveau roi républicain ne saurait provoquer la moindre mise au pas des forces racistes et fascistes qui gangrènent l'appareil sécuritaire de l'Etat français. Le problème est structurel, nous en avons pleinement conscience. Mais il est également circonstanciel. Les violences fascistes qui ont frappé Rennes, Aulnay, Nantes, Paris et Lyon ces dernières semaines s'inscrivent dans une offensive de l'extrême droite qui, à l'instar des communicants des syndicats policiers, bénéficie de la bienveillance des grands médias nationaux, qu'ils soient détenus par des milliardaires ou l'Etat. 

 

Nous avons été nombreux à décréter 2017 Année de la Dignité. La dignité nous concerne tou.te.s, quelle que soit notre origine, notre religion, notre activité ou la couleur de notre peau. Elle doit également s'appliquer à ceux qui, armés d'instruments de mort et de mutilation, ont été chargés de protéger la population. La dignité consiste également à ne pas rester silencieux.ses devant des actes tels que ceux d'Aulnay. Elle nous appelle à l'action, sous toutes les formes possibles, spontanées, concertées et organisées. Elle nous recommande aussi la réflexion sur ce qui a (ou n'a pas) été fait depuis la mort de Zyed et Bouna en 2005 ; sur la stratégie à adopter face à une police qui se radicalise dangereusement ; sur la relation entre Paris et sa banlieue ; sur la politique de la France en Afrique… 

 

C'est afin de discuter ensemble, sur la place publique, que nous appelons à une grande assemblée dimanche 12 février à 17h place de la République. Nous proposons d’ouvrir la parole sur la mobilisation récente en soutien à Théo et sa famille et de définir ensemble un plan d'action pour les jours, les semaines et les mois à venir. La parole sera libre, non minutée et bienveillante. Chacun.e est invité.e à s'exprimer. Les propositions de chacun.e seront notées et feront l'objet d'un compte rendu qui sera rendu public sur le site de Nuit Debout. 

A la violence, la haine et le mépris des communicant.e.s, nous répondront par l'intelligence collective, la bienveillance et l'action directe.  

Des acteurs/actrices de l'Assemblée de Coordination de Nuit Debout Paris République.

 

www.nuitdebout.fr/paris/ac